Antonio Bruni | L’élan vital

CHF 49.00

Format 29 x 24 cm, 192 pages, illustrations couleur, ISBN 978-2-88906-125-9

UGS : 550f734a12f7-1-1-1 Catégorie :

Description

Antonio Bruni, personnage complexe, attachant et irritant à la fois, provocateur, fomentateur d’idées, bouillonnant de créativité, solitaire et en même temps profondément curieux des gens, a marqué «d’une forte empreinte pluriculturelle la création artistique, en Gruyère et ailleurs» comme le dit Anita Petrovski Ostertag (historienne d’art). Ayant choisi de s’établir aux Blancs Ruz, à proximité de la chartreuse de La Valsainte, l’artiste est néanmoins fasciné par d’autres cultures et profondément influencé par ses voyages en Grèce ou en Inde, notamment.

«Ce qui frappe d’entrée de jeu dans les œuvres de Bruni, c’est la qualité architecturale de la composition. Alors qu’a priori l’image éclate en tous sens (au propre comme au figuré), la rigueur du dessin jointe à l’équilibre des volumes et au contraste des couleurs permettent à l’artiste de mettre en formes son imaginaire foisonnant de manière cohérente. Tant le peintre que ses tableaux sont d’un abord difficile. Lorsqu’un nouveau venu arrive au chalet pour faire sa connaissance, l’artiste le teste avec une boutade, une question, ou en jetant sur la table – d’une propreté douteuse – une rondelle de vieux saucisson… D’autres se voient proposer un verre d’eau sale en guise de bienvenue! Il faut parvenir à franchir cet obstacle pour entrer en communication avec le peintre. De même, un effort est nécessaire pour tenter d’accéder à la compréhension de l’œuvre. L’accès au théâtre imaginaire de Bruni est hors de portée d’un spectateur distrait ou pressé. Un coup d’œil rapide sur les tableaux le laissera au mieux curieux et intrigué, le plus souvent perplexe et désorienté, voire carrément exaspéré.» Extrait de la préface de Christophe Mauron.

A travers les oeuvres présentes dans cet ouvrage et les témoignages directs recueillis par la journaliste Monique Durussel Rudaz (Antonio Bruni est décédé en 2008 à Charmey), une clé nous est proposée pour entrer dans ce monde foisonnant et parfois dérangeant d’un artiste à la stature internationale qui mérite vraiment le regard lent de celui qui accepte de voir sa vision du monde bousculée.

Textes de Anita Petrovsky, historienne de l’art, Monique Durussel journaliste et critique d’art, Christophe Mauron conservateur au Musée gruérien.

Musée gruérien en coédition avec les Editions de l’Hèbe, Charmey, 2020

Lire l’article du blog: https://musee-gruerien.ch/antonio-bruni-elan-vital/

 

X