Mur blanc #05 | Nicolas Repond | La piscine de Bulle

Exposition

03.07.2021 - 17.10.2021
Nicolas Repond | La piscine de Bulle

Nicolas Repond a été mandaté par la Ville de Bulle pour réaliser un suivi photographique des transformations de la piscine entre 2020 et 2021, avant, pendant et après les travaux. Deux choses frappent en découvrant les images qui montrent l’ancienne piscine, avant sa fermeture en 2020.

Il y a tout d’abord l’attention portée aux gens – les habitués, le personnel, la foule bigarrée et sonore des baigneuses et des baigneurs, le désordre joyeux des pataugeoires, la concentration des nageurs au kilomètre, en bref, la sociologie foisonnante des populations qui fréquentent les bassins au fil du temps. Dès ses origines en 1918, la piscine située à proximité du quartier ouvrier de la rue Sciobéret avait une vocation populaire qu’elle conserve aujourd’hui. Cela transparaît dans les images du photographe.

Ensuite, et de manière plus subtile, Nicolas Repond s’est intéressé à l’environnement, aux constructions et à la signalétique qui encadrent la baignade. Il en dresse un portrait plein d’acuité, et parfois d’ironie. Au-delà du mandat initial – un suivi de chantier – le photographe donne aussi à voir les relations tissées entre un lieu et ses usagers. Il touche du doigt l’identité profonde de cet endroit si banal et si particulier.

La piscine est un monde clos, séparé du reste de la ville par tout un programme de cloisons, de murs, de portails et de haies d’arbres dont la fonction principale est de masquer à la vue des passants les corps (partiellement) dénudés des usagers. Nous y entrons en compagnie du photographe. D’emblée transparaissent dans ses images les enjeux hygiéniques, moraux et sécuritaires des bains publics.

De la buvette aux cabines de douches en passant par les voies de circulation, l’architecture intérieure de la piscine est exclusivement – pour ne pas dire outrageusement – fonctionnelle. Un des éléments les plus significatifs à ce sujet est le grillage surmonté de fils de fer barbelés qui sépare la piscine de la rivière voisine, la Trême. Cette barrière, spectaculaire, ne vise pas à empêcher les baigneurs de fuir (!), mais bien d’hypothétiques resquilleurs – ou fêtards nocturnes – de faire irruption dans les bains.

Transformation de la piscine communale de Bulle.
2020-2021 (date: voir nom du fichier)
Copyright Nicolas Repond

Nicolas Repond

Nicolas Repond est un photographe professionnel basé à Vuadens, spécialisé dans le publireportage, le reportage d’entreprise, l’architecture, ainsi que les prises de vue aériennes. Il a contribué à plusieurs ouvrages dont La Fête de la Poya (Editions Alphil, Musée gruérien, 2013), Lieux saints en Suisse (Editions Benteli, 2007 et Le savoir suisse, 2009), Suisse, pays de culture (Editions Favre, 2007) et L’âme du Gruyère (Editions gruériennes, 2000).

Publication

A l’occasion de l’exposition Mur blanc #05, le Musée gruérien publie un magazine gratuit sur La piscine de Bulle. Sur 32 pages, la plaquette présente non seulement plusieurs portfolios de Nicolas Repond, mais également un texte historique, une évocation de l’interdiction du costume féminin deux-pièces en 1943 et des interviews d’habitués des lieux.

Explorer et rechercher

X