Les Fribourgeoises sortent de l'ombre!

Exposition

09.04- 26.06.2022

Les Fribourgeoises sortent de l'ombre!

Le 7 février 1971, la Suisse et le canton de Fribourg accordaient le droit de vote aux femmes. C’était il y a 50 ans seulement ! Cet anniversaire est l’occasion pour les écoles de sensibiliser les jeunes à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Dans cette optique, diverses activités ont été proposées notamment par la Commission fédérale pour les questions féminines (CFQF). De leur côté, des élèves du 10H de quatre écoles de notre canton (CO du Bulle, du Gibloux, de La Tour-de-Trême et de Riaz) se sont penché·e·s sur l’histoire des femmes fribourgeoises entre le XVe et le début du XXe siècles et ont tenté de répondre à différentes questions : Quelle place occupaient les femmes dans les sociétés préindustrielles et industrielles ? Quelles relations entretenaient-elles avec les hommes ? Est-il possible d’étudier l’histoire fribourgeoise en partant de sources relatives aux femmes et de changer ainsi le point de vue traditionnel ? Le résultat de leur travail est présenté au Musée gruérien à Bulle du 9 avril au 26 juin 2022. Cette exposition réalisée par des jeunes pour d’autres jeunes s’adresse également aux familles, aux amis, à toutes les personnes qui ont envie d’en savoir plus et qui veulent découvrir des documents originaux rarement présentés au public. Quatre objectifs sont visés par ce projet.

Tout d’abord, celui de mettre les jeunes en contact direct avec des objets historiques (textes ou images) issus de l’histoire locale. Cette démarche répond ainsi aux objectifs et aux progressions d’apprentissage du Plan d’études romand (PER) en lien avec les thèmes d’histoire locale, régionale et nationale. Cette approche locale, qui se présente comme un complément aux Moyens d’enseignement romands (MER), a été possible grâce à la fructueuse collaboration avec différents musées et institutions patrimoniales du canton de Fribourg.

Le second objectif est de former les élèves aux démarches historiennes demandées par le PER, telles que le travail sur les sources, la formulation d’hypothèses ou le travail de synthèse ainsi que l’étude des permanences et des changements dans l’organisation des sociétés (dimensions sociales, culturelles, économiques et politiques et influence du fait religieux).

Le troisième objectif est d’envisager l’histoire locale sous l’angle des relations sociales entre les hommes et les femmes qui ont été trop souvent délaissées dans l’enseignement traditionnel de l’histoire. Tout comme dans les MER, ce projet permet ainsi d’aborder différentes facettes telles que la maternité, la mort, l’éducation, la marginalité, la religion, la politique ou encore les conditions de travail. Cette enquête a également permis d’ouvrir un débat sur la condition féminine d’hier et d’aujourd’hui, ici et ailleurs.

Enfin le quatrième objectif est de travailler conjointement avec la Géographie et de donner ainsi une dimension interdisciplinaire, grâce aux thématiques de l’industrialisation et de la migration communes aux deux disciplines.

Cette exposition est la deuxième d’une série d’autres manifestations organisées par d’autres CO fribourgeois que vous avez pu débuter au Musée Gutenberg (2021) et que vous pourrez continuer au cours de ces prochaines années au Vitromusée de Romont (2023) et conjointement au Musée des grenouilles à Estavayer-le-Lac et au Musée de Morat (2024). Chacune de ces expositions est basée sur d’autres sources et propose de nouvelles approches sur le sujet.

Explorer et rechercher

X