Rechercher
         Partager sur Facebook    Nous contacter    Imprimer cette page          fr  en  de
logo
Collections



Dans les réserves du musée


Près de 25000 objets sont déposés dans les réserves du Musée gruérien. Ces collections de type ethnographique et historique se caractérisent par leur grande diversité (gravure, dessin, peinture, sculpture, textile, outillage, boissellerie, céramique, mobilier, etc.).

Collections photographiques

Fonds d'acquisition d'oeuvres d'art en Gruyère

Catalogue collections


Consultation des archives

Naissance des "armaillis"
Bénéficiant dès le XIVe siècle des libertés et franchises que négociaient les féodaux, les paysans gruériens se spécialisèrent dans l'élevage. Pratiquant très tôt la clôture des grasses prairies de plaine, il exploitèrent intensément les alpages en créant une forme particulière d'économie alpestre qui dure encore. Le propriétaire ou locataire d'alpage engage un groupe de bergers auxquels il confie son cheptel de mai à octobre. La qualité des herbages et la compétence des vachers, appelés "armaillis", conféra très tôt au fromage et au vacherin de Gruyère une réputation étendue.

L'influence de la France
L'art populaire gruérien fut également nourri par l'influence française. Cela s'explique par la multiplicité des relations entretenues depuis le XVIe siècle. Le service étranger, mais plus encore le commerce de fromages et de bétail, les emplois domestiques et les tours de France des artisans gruériens facilitèrent l'adoption des styles en voque à la cour du roi Très-Chrétien. On ne s'étonnera donc pas de trouver parfois des rinceaux baroques sur une cuillère à crême de chalet.

Fribourg, bastion du catholicisme
Enfin, l'art populaire gruérien est inséparable de l'atmosphère religieuse qui marqua le canton de Fribourg dès la seconde moitié du XVIe siècle. Refusant la Réforme, le gouvernement patricien fribourgeois soutient vigoureusement le clergé dans l'application des principes du Concile de Trente et favorisa l'implantation de nouveaux couvent. Entièrement entourée par les terres bernoises réformées, la République fribourgeoise ne négligea rien pour compenser sa situation insulaire. Sous l'impulsion des Jésuites, le monogramme du Christ (IHS) appelle la bénédiction divine sur les êtres et les choses. Il voisine parfois avec les symboles protecteurs païens. Peint, sculpté, incisé, marqueté, il apparaît partout: sur la porte de la maison, le linteau de la grange, le coffre, la table, la taie de baptême, le collier de la vache, la cuillère, le rabot...

Politique des collections
La politique des collections du Musée gruérien est un outil de travail qui définit le contour des collections du musée, fixe les conditions d'acquisitions de nouvelles pièces et oriente le public sur l'activité du musée et ses choix.

Consulter le fichier PDF